La Flûte – Flûte à Bec et Flûte Traversière

Une flûte (ou flute en nouvel orthographe) est un instrument de musique à vent dont le son est créé par la vibration d’un souffle d’air se fendant sur un biseau droit, en encoche ou en anneau. Ce souffle peut être dirigé par un conduit ou par les lèvres de l’instrumentiste ou provenir d’une soufflerie mécanique (jeu d’orgue).

Le plus souvent de forme tubulaire mais parfois globulaire, en graminée, en bois, en os ou en corne, mais aussi en pierre, en terre cuite, en plastique, en métal (or, argent… ), en ivoire et même en cristal, la flûte peut être formée d’un ou de plusieurs tuyaux, avec ou sans trous, ou posséder une coulisse.

L’origine de la flûte

Dès la préhistoire, elle se retrouve partout dans le monde sous toutes sortes de formes. En septembre 2008, plusieurs morceaux d’une flûte datant du paléolithique supérieur (environ 35 000 ans) ont été découverts dans une grotte. Cette flûte avait été fabriquée dans un radius de vautour fauve et témoigne du fait que les tout premiers Homo sapiens jouaient déjà de la musique.

La flûte de pan était utilisée en Grèce dès le VIIe siècle av. J.-C.. Le tin whistle est apparu au XIIe siècle, la flûte à bec au XIVe siècle. Certaines, à l’époque baroque, se virent ajouter un système de clés permettant d’obstruer les trous. Cette invention, dont il est impossible de tracer l’origine, fut notamment développée par Theobald Boehm au XIXe siècle.

La Flûte à bec

La flûte à bec est un instrument à vent de la famille des bois. Comme nombre d’autres instruments, cette flûte se décline en plusieurs tailles. La nomenclature moderne comprend dans l’ordre décroissant (du plus aigu au plus grave): sopraninino (ou exilante), sopranino, soprano, alto, ténor, basse, contrebasse et soubasse.

Flutes à bac de diverses tailles
Flutes à bec de diverses tailles. Photo de Susan van Gelder. Licence Creative Commons 2.0.

La principale caractéristique de l’instrument est l’expressivité liée à une technique très variée et subtile de l’articulation. La faible pression de la colonne (malgré un débit important) fait que la moindre différence dans la prononciation des syllabes articulatoires est immédiatement perceptible. C’est une force, mais aussi une très grande difficulté car cela demande beaucoup de maîtrise.

La flûte traversière

La flûte traversière doit son nom à la façon dont on la tient : sur la droite et horizontalement. Elle possède des clés actionnées par les doigts. Les clés servent à boucher les trous afin de produire les différentes notes.

Flûte traversière
Flûte traversière. Photo de Jean-Paul Wright. Licence Créative Commons.

Pendant des siècles, les flûtes ont été fabriquées en bois. Ce matériau fut progressivement remplacé par le métal au cours du XIXe siècle avec l’apparition de la flûte “Boehm”. Cependant, des musiciens se consacrant à la musique ancienne jouent toujours sur des flûtes en bois, souvent copies des instruments utilisés à l’époque du répertoire abordé.

Lire une partition de flûte

Les partitions pour flûte sont écrites en Clé de Sol.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Flûte de Wikipédia en français (auteurs)