7 Silences en Musique: Soupir, Pause, Demi-pause…

La pause est le silence de la ronde, la demi-pause le silence de la blanche, le soupir le silence de la noire, le demi-soupir le silence de la croche

En musique ou en solfège, le silence – pause, demi-pause, soupir, demi-soupir… – est un symbole musical placée sur la portée. Il indique l’interruption momentanée du son dans l’exécution de l’oeuvre musicale.

Silences et Notes de musique

Dans la phrase musicale ci-dessous, il n’y a aucun silence :

Une phrase musicale en Do majeur, en clé de sol, sans aucun silence musical
Une phrase musicale en Do majeur, en clé de sol, sans aucun silence musical

Voici maintenant la même phrase musicale, mais certaines notes de musique ont été remplacées par des silences d’une durée équivalante :

Une phrase musicale en Do majeur, en clé de sol, avec des silences musicaux
Une phrase musicale en Do majeur, en clé de sol, avec des silences musicaux

 

De même qu’il existe différentes figures de notes (ronde, blanche, noire…) pour indiquer leur durée, il existe différentes figures de silence pour indiquer la durée de ces silences.


LA BANQUE POSTALE
Incompétence, Courrier Mensonger, Frais Frauduleux

Jusqu'où La Banque Postale peut-elle se moquer de ses clients en toute impunité ?
Vous risquez tout simplement de ne pas croire L'ÉNORMITÉ de ce que vous allez lire.

Équivalence entre les figures de notes et les silences musicaux

Il existe un silence musical pour chacune des figures de note.

La pause est le silence de la ronde, la demi-pause le silence de la blanche, le soupir le silence de la noire, le demi-soupir le silence de la croche
La pause est le silence de la ronde, la demi-pause le silence de la blanche, le soupir le silence de la noire, le demi-soupir le silence de la croche

La pause, qui se place sous la quatrième ligne de la portée – les lignes de la portée musicale se comptent toujours de bas en haut – est le silence musical dont la durée est équivalent à celui d’une ronde.

IMPORTANT. Pour indiquer un silence durant une mesure entière, on emploie toujours la pause, et ce, quelle que soit la durée de la mesure. Par exemple, si le morceau est écrit à 3/4 (ce qui signifie que le morceau est écrit à trois temps et que chaque temps vaut une noire), bien que trois noires soient équivalentes à une blanche pointée et non pas à une ronde, on utilisera quand même une pause.

La demi-pause, qui se place sur la troisième ligne de la portée est le silence musical dont la durée est équivalent à celui d’une blanche.

Le soupir, est le silence musical de la noire.

Le début de la troisième sonate pour piano de Beethoven, en Do Majeur, utilise la demi-pause et le soupir.

Le demi-soupir, le silence de la croche.

Le quart de soupir est le silence de la double croche, le huitième de soupir le silence de la triple croche, le seizième de soupir le silence de la quadruple croche.

Un casse brique pour apprendre les silences musicaux (pause, soupir...) et les valeurs de note qui leur correspond
GRATUIT! Un vrai casse brique pour apprendre les silences musicaux !

Les silences pointés

Même si c’est possible et peut parfois se rencontrer dans des compositions contemporaines (ou des compositions anciennes éditées et publiés par ordinateur), il n’est pas d’usage de pointer les silences.

Ainsi, par exemple, pour remplacer une blanche pointée par un silence d’une durée équivalente, on utilisera une demi-pause (correspondant à la blanche) et un soupir (le point placé derrière une blanche vaut une noire, le soupir est le silence de la noire).

Apprendre à lire les notes c'est très FACILE et c'est GRATUIT!
Apprenez à lire la musique en clé de sol et clé de fa avec Lire les Notes de Musique HN
AUCUNE CONNAISSANCE MUSICALE NÉCESSAIRE! Jouez en ligne et apprenez à lire la musique FACILEMENT et RAPIDEMENT (Clé de Sol et Clé de Fa, Do Re Mi ou A B C). Sélectionnez l'image MAINTENANT: c'est COMPLÈTEMENT GRATUIT et fonctionne avec TOUS LES APPAREILS!

Ci-dessous deux partitions de la célèbre pièce de Beethoven, Pour Élise (parfois appelé La Lettre à Élise). Dans la première vidéo, le musicien à choisi – ou laissé son logiciel choisir pour lui! – d’utiliser un demi-soupir pointé à la place d’un quart de soupir et d’un demi-soupir (main gauche, portée musicale du bas écrite en clé de fa, mesures 4, 5, 7, etc.). Il a aussi utilisé un soupir pointé (main gauche, mesures 2 et 6), ce qui est correcte d’un point de vue mathématique mais erroné sur le plan de la théorie musicale: comme signalé plus haut, lorsqu’une mesure est vide, on utilise toujours la pause.

En ce qui concerne l’indication de tempo, noire = 44 et bien que le métronome ait été inventé du vivant du compositeur, elle n’est pas de la main de Beethoven.

Dans la partition de cette seconde vidéo, le demi-soupir pointé de la main gauche a bien été remplacé par un quart de soupir et un demi-soupir (le morceau étant écrit à 3/8, ce qui signifie que le morceau est à trois temps et que chaque temps vaut une croche, il est normal que le quart de soupir qui remplace la double-croche sur la deuxième partie du deuxième temps soit écrit avant le demi-soupir qui remplace la croche ou les deux double-croche du troisième temps). De même le soupir pointé des mesures deux et six a bien été remplacé par une pause, comme il est d’usage pour indiquer un silence durant une mesure entière.

Il est aussi d’usage de supprimer les silences placés au début d’un morceau. La pièce de Beethoven commence sur le troisième temps, chaque temps étant équivalant à une croche, le morceau aurait donc du commencer par deux demi-soupir (le demi-soupir étant le silence de la croche) ou un soupir. Sur ce point les deux partitions des deux vidéos sont donc correctes.

Les silences très peu usités

Ils correspondent aux figures de notes très peu usitées: le bâton de pause est le silence de la note carrée, le trente-deuxième de soupir le silence de la quintuple croche.

Théorie musicale: en savoir plus